Warning: Use of undefined constant TCK_ARTICLE_TOOLS_ICON_SHOW_TEXT - assumed 'TCK_ARTICLE_TOOLS_ICON_SHOW_TEXT' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /home/clients/514c9e5b2767289a011c6ce5009f1aad/web/templates/cr2m_2017/html/layouts/joomla/content/icons/print_screen.php on line 22
Imprimer

Carnet noir

Coup sur coup, nous avons le regret de déplorer le décès de deux de nos membres. C'est un mois de mai dont nous nous souviendrons avec un fonds de tristesse...

Daniel Dupraz

Le dimanche 3 mai, c'est notre ami et membre supporteur Daniel Dupraz qui s'est éteint paisiblement à 2 jours seulement de son 85e anniversaire. Passionné du monde ferroviaire, il était l'un des pionniers du chemin de fer-musée Blonay-Chamby, et avait rejoint notre association en 2006 en tant que mécanicien retraité des CFF, tant il avait trouvé nos activités vapeur intéressantes suite à sa découverte du club avec notre ancien président, Charles-Henri Magnenat. Jusqu'en 2014, Daniel a été membre actif, ayant exercé également comme contrôleur des comptes; depuis 2015, avec la fatigue de l'âge, il avait demandé à passer membre supporteur et nous avions encore le plaisir de le voir de temps à autres lors de nos Portes Ouvertes. Nos pensées vont à sa famille, dont un bon nombre sont encore actifs au Blonay-Chamby.

Charles-Henri Magnenat

Trois jours plus tard, mercredi 6 mai, c'est notre ami et membre honoraire Charles-Henri qui nous a quitté. Entré au sein de notre association en 2005, juste une année avant Daniel Dupraz qu'il avait invité à rejoindre nos activités, Charles-Henri est vite devenu une vraie personnalité du CR IIm, non seulement grâce à ses talents dans la mécanique, mais aussi et surtout pour ses qualités humaines et son grand calme; même dans ses moments de grand mécontentement il ne laissait filtrer que peu de choses...
Passionné de mécanique, de trains et de vapeur, Charles-Henri a aussi assouvi sa passion dans notre région à bord de la locomotive à vapeur 8 du LEB durant des années.

   

Notre ami Charles-Henri Magnenat, affectueusement baptisé Charlemagne, a toujours été un ardent promoteur de la machine à vapeur. Son chemin avait croisé celui d'un directeur de grande qualité humaine au LEB, Maurice Desmeules, et c'est ainsi que l'on retrouva celui qui allait devenir notre président aux manettes de la locomotive à vapeur 8 "Echallens" du chemin de fer Lausanne - Echallens - Bercher (LEB).

Rappelons que c'est aussi grâce à Maurice Desmeules que le CR IIm a eu la chance de trouver sa gare d'attache à Etagnières.

Notre association a donc eu l'honneur d'avoir comme membres trois personnes de qualité avec Charles-Henri, Maurice et Daniel. Un trio qui, désormais, veille sur nous du Paradis des Cheminots et des Vaporistes.

Nous avons bien d'autres qualités qui nous reviennent à l'esprit, la liste serait longue..., mais elles étaient si évidentes qu'il fût nommé, dès l'année suivant son arrivée parmi nous, président ad-intérim! Avec humour, nous l'avions adopté comme président à vie, un rôle qu'il assumait avec bonhommie, calme et bienveillance, au point qu'il est resté à ce poste jusqu'en 2017, année où il a demandé son remplacement, et année où nous l'avons élevé au rang de membre honoraire. Comme président, Charles-Henri a toujours favorisé l'arrivée de membres juniors au CR IIm, leur faisant confiance au point de démarrer un projet de construction de locomotives à vapeur; sacré projet et sacrés souvenirs...
Hélas, sa santé a été gravement atteinte, et ces derniers temps nous avons suivi avec tristesse son combat contre la maladie, un dernier combat qu'il a courageusement mené durant de longs mois. Nos pensées vont bien entendu à son épouse.

Avec Daniel et Charles-Henri, ce n'est pas seulement notre association, mais tout le monde de la vapeur en Suisse Romande qui perd en ce début du mois de mai des personnes de talent et de valeur; tous deux actifs dans le chemin de fer historique à vapeur, tous deux doués de leurs mains, toujours prêts à transmettre leurs connaissances et savoir-faire, et prompts à amener d'autres personnes à rejoindre cette grande famille de ceux qui préservent matériels, techniques et histoire du chemin de fer, et de la locomotive à vapeur en particulier.

Ces deux hommes-là vont nous manquer, mais ils laissent derrière eux un bon souvenir et, surtout, des émules qui ont repris le flambeau de leurs mains et continueront sur le chemin qu'ils ont contribué avec d'autres à tracer. Merci à tous deux, et merci à leurs familles pour les avoir partagés avec nous.